24/11/2015

Attentats : des docs à lire, voir et télécharger

Sur le site Play bac vous pouvez télécharger gratuitement l'ensemble de numéros spéciaux consacrés aux attentats, c'est par ici. 

Sur le site des Cahiers pédagogiques , vous trouverez une sélection de ressources pour parler avec vos enfants, c'est par là.

Vous pouvez également  lire  un entretien avec Claude Halmos ...

ou visionner celui avec Serge Tisseron :

16/11/2015

Mur d'expression au collège

Madame la Principale du Collège a publié ce communiqué sur l'ENT   :
"Afin que chacun des élèves du collège puissent exprimer leurs sentiments au sujet des évènements du 13/11/2015 un mur d'expression leur sera ouvert.
A cet effet, ceux qui le souhaitent, pourront déposer en vie scolaire un texte, un dessin, a condition de n'être pas porteur de haine et/ou de discrimination, qui seront affichés sur le mur dédié.
Le élèves délégués ont reçu ce matin cette information qu'ils porteront auprès de leurs camarades de classe.
Cette démarche s'incrit dans une démarche collective pour surmonter les effets des évènements."
Nous l'en remercions.

Nos pensées vont à la famille de la camarade de classe de nos enfants.

L'école face aux attentats

15/11/2015

Lettre de la ministre de l'Éducation nationale aux parents d'élèves à la suite des attentats du 13 novembre

À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem s'adresse aux parents d'élèves. Elle les assure que l'ensemble des équipes pédagogiques et éducatives seront à leurs côtés, prêtes à les aider et à les informer dès lundi matin. (source : Ministère de l'Education nationale)
Madame, Monsieur,
Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l'état d'urgence et trois jours de deuil national. Toutes mes pensées vont vers les victimes de ces actes abominables et leurs proches.

07/11/2015

25 ans, ça se fête !


Venez fêter les 25 ans de la Foire aux livres et aux CD/DVD organisée par la FCPE de Yerres du 27 au 29 novembre. 
A cette occasion, diverses animations seront proposées : lecture de contes à l'auditorium, fil rouge chez les commerçants, tombola, etc.
Vous pouvez découvrir le programme détaillé sur le site dédié

Notre annonce publiée dans le journal des Yerrois a été modifiée par le Service Communication. Elle comporte des erreurs et des omissions. Par exemple, la lecture de contes aura lieu à l'Auditorium de la Grange au Bois et non à la Bibliothèque.

Pour participer à la Foire aux Livres et aux CD/DVD, référez-vous donc au site qui donne, de façon fiable, toutes les informations pratiques.

Spécial 25 ans !

Fil rouge
Un objet insolite sera déposé à partir du samedi 14 novembre 2015 dans les vitrines des commerçants de Yerres participant à ce fil rouge. Par exemple un poisson chez un boucher, un râteau chez un coiffeur, etc. Cet objet insolite sera toujours visible de la rue.

Les gagnants seront ceux qui auront repéré le plus grand nombre d'objets. Les 10 premiers recevront un lot d'une valeur allant jusqu'à 30 €. 

Loterie des déposants
3 numéros de déposant seront tirés au sort en grande pompe à la Foire aux Livres le dimanche 29 novembre 2015 à 14h50. Les heureux élus se verront rembourser leurs frais de dépôt et recevront gratuitement une adhésion familiale à la Ludothèque de Yerres pour la saison 2015-2016.
En outre, ils se verront remettre chacun une boîte de chocolats d'une valeur de :
- 20 € pour le déposant d'or,
- 15 € pour le déposant d'argent,
- 10 € pour le déposant de bronze. 
 
Lecture de contes
Plusieurs bénévoles de la Foire aux Livres se relaieront pour réaliser une lecture de contes. Cela se passera le samedi 28 novembre 2015, de 14h à 17h à l'Auditorium de la Grange au Bois.
Ces lectures seront ouvertes à tous, petits et grands !
 

17/09/2015

La nouvelle version de l'ENT

Découvrez la nouvelle page d’accueil de l’ENT, l’accès aux services par la page « mes applis », le nouvel éditeur de texte et la fonction de partage 


16/09/2015

L'Ent

Nous vous informons que les codes E.N.T.  seront distribués la semaine du 21 septembre en 6ème.
Les parents d'élèves des autres niveaux recevront leurs identifiant et mot de passe par courrier et mot de passe.

A la mi-novembre, le questionnaire destiné aux parents, préparatoire au conseil de classe sera disponible sur l'ENT. Une information ad hoc sera diffusée via le carnet de correspondance.
Les parents délégués seront également susceptibles de vous contacter via la messagerie de l'ENT.

15/09/2015

Les crétins ne viendront pas

Par voie de mails,  Monsieur le Député Maire convie les parents d'élèves à une conférence de Jean-Paul Brighelli.

Cet "enseignant et essayiste" bien connu pour ces diatribes contre les parents d'élèves FCPE qui, selon lui,  n'iraient en conseil de classe  "que pour défendre leur progéniture" (comme si cela fut possible !!!), à qui il croit bon de "dire tout haut : les enseignants ne sont pas les ennemis naturels des parents - même si nombre d’entre eux trouvent abusif l’entrisme de certains géniteurs, ou génitrices, qui viennent vous expliquer comment enseigner les maths ou l’histoire, et quel brillant sujet est leur enfant".

12/09/2015

Anonyme en général et apolitique en particulier

Une réunion d'information sur la réforme du collège est annoncée à grand renfort de tracts et dans les journaux municipaux des villes de la circonscription.

Sous couvert d'informations, un collectif anonyme prétend réunir parents et enseignants pour "défendre un enseignement de qualité" (sic).

Il est utile de préciser ici que notre fédération n'a jamais été saisie ni consultée : sans-doute ces anonymes ne nous comptent-ils pas parmi les dupes d'une propagande très engagée. Il est vrai qu'à discuter avec les personnes qui distribuent les tracts, on lève assez vite le voile sur un apolitisme qui réunit des partisans de la Manif pour Tous, des zélotes de la pseudo théorie du genre, voire des auteurs d'articles qui dézinguent à tout va la Peep, la Fcpe à coup d'antiennes rebattues, se revendiquant porte-parole (autoproclamé cela va sans dire, sans voix cela va mieux en le disant) de la cause des parents et des enfants.

03/09/2015

C'est la rentrée...

Mardi 1er septembre c'était la rentrée, sauf au Collège Budé où ce n'est jamais la rentrée le jour de la rentrée : les élèves de 6ème rentrent le lendemain, les autres niveaux  deux jours plus tard. 2 heures 30 en classe et puis s'en vont, avant un bref retour le vendredi matin pour la lecture du règlement et le fonctionnement de l'ENT (oups).
Il en va ainsi depuis quelques années. Non seulement les élèves perdent plus de deux semaines en juin lorsque se déroule le brevet national des collèges; mais encore près d'une semaine en septembre ... Il faut y remédier.

Lundi donc,  seront mis en place les emplois du temps "provisoires". Provisoires ? Souhaitons le ! car 8 heures de cours (autrement dit  9 h 30 de présence au collège et pour certains 5 heures de cours l'après-midi) pour des enfants de 11 ou 12 ans, à qui l'on donnera des devoirs pour le lendemain,  cela mérite quelques ajustements ... Les enseignants chargés d'enseigner en huitième heure en conviendront.

On apprend également qu'il pourrait y avoir 30 élèves dans les classes de 4ème et 3ème ? Si le conseil d'administration, dans le cadre de la dotation horaire,  a préféré un nombre de classes moindre (avec des effectifs plus lourds donc) qui permette une relative souplesse et notamment de développer le travail en demi-groupes, il n'est plus acceptable d'avoir des effectifs aussi lourds.

Que dire de l'ENT, notre fameux ENT, encore en chantier en cette rentrée, avec des liens inactifs ou rompus ? On y retrouve la liste des enseignants de la classe de son enfant mais ce ne sont pas du tout les noms corrects. Rien à voir  !

C'est la rentrée? la rentrée des exigences. Des exigences pour tous!

01/09/2015

Forum des associations

La FCPE vous donne rendez-vous au CEC de Yerres (foyer)

samedi 5 septembre entre 10  heures et 19 heures

31/08/2015

Devenez parent d’élève délégué FCPE

En tant que parent d’élève, vous êtes membre à part entière de la communauté éducative et participez ainsi à la vie du collège. C’est pourquoi nous vous sollicitons pour devenir représentant des parents d'élèves.

En tant que représentant, vous devenez le lien entre les professeurs et l’administration du collège d’une part et les des parents d’élèves d’autre part.

Chaque fin de trimestre, vous participez au conseil de classe et suivez l'évolution de la vie de la classe et la scolarité de chaque élève. Vous y portez la voix des parents et des familles.

Pour vous aider à remplir au mieux ce rôle, la FCPE organise des formations au conseil de classe.

Les parents FCPE se réunissent régulièrement afin de débattre de la vie scolaire et préparer les interventions de nos 4 élus au conseil d’administration du collège.

Nous vous invitons à faire plus ample connaissance lors de notre réunion de rentrée qui aura lieu mardi 15 septembre à 20 h 00 au collège en salle de permanence ; des bulletins d’adhésion seront mis à votre disposition.

18/06/2015

Défendons les classes Découverte et classes Patrimoine

La pétition des associations de parents d'élèves est en ligne 

un clic pour signer


Enfants, parents et enseignants ont toujours considéré comme un moment privilégié les séjours en « classes transplantées » ou « classes de découverte » des élèves de CM2 des écoles de Yerres.

Afin de faire des économies, la municipalité décide brutalement et unilatéralement de supprimer ces dispositifs. De plus, cette décision est prise en fin d’année scolaire alors que les enseignants ont déjà commencé à préparer leur projet de « classe transplantée » pour l’an prochain, ce qui ne laisse ni le temps de réagir ni de prendre de nouvelles dispositions pour l’année 2015-2016.
La mairie ne donne maintenant que la possibilité de faire des « classes patrimoine » dont les perspectives n’ont rien en commun car rappelons que les séjours en « classes transplantées » permettent :

 un apprentissage de la vie en groupe,
 un premier départ hors de la famille pour de nombreux enfants,
 une découverte des richesses géographiques, historiques, culturelles de la France et même  d’Europe,
 et un nouveau regard sur l’école qui peut être autre chose qu’une salle de classe.
La « classe de découverte » est associée à un projet qui permet de motiver et souder une classe autour d’un objectif commun. Ces « classes transplantées » représentent un événement, attendu avec impatience par les enfants, prévu budgétairement par les parents, et préparé pédagogiquement par les enseignants. Nous souhaitons avec cette pétition montrer notre indignation devant une telle décision de la Municipalité et nous vous demandons d’annuler cette décision hâtive et d'organiser avec les enseignants et les parents d’élèves, une réunion afin de trouver une solution qui conviendrait à tous. 
Les parents d'élèves élus des écoles élémentaires de Yerres  

Pour signer la pétition c'est par ici






14/06/2015

Représentants des parents d'élèves aux conseils de classe


    Vous souhaitez contacter le représentant des parents d'élèves au conseil de classe de votre enfant?

    cliquez sur la classe dans le tableau ci dessous afin de lui adresser un e-mail.

    18/05/2015

    Alors on ne fait rien ?

    "Une réforme est nécessaire ; celle-ci vous semble mauvaise. Soit. Alors proposez-en une bonne."
     Le coup de gueule d'Antoine Prost est publié dans le Monde ce 18 mai.
    "Encore une fois se dresse contre un projet de réforme de notre enseignement la cohorte des défenseurs du latin, du grec et des traditions. Voici un demi-siècle que ce scénario se reproduit victorieusement. Les grands intellectuels, l’Académie française, les syndicats se mobilisent et trouvent des arguments pour soutenir que le remède serait pire que le mal."
    Lire la suite

    Réforme du collège : ce qui est vrai, ce qui est faux


    Les décodeurs du Monde passent la réforme au crible et reviennent sur les sujets de discorde, c'est par ici et c'est à lire.

    12/05/2015

    Réforme du collège : pourquoi tant de crispations ?

    Ecoutez l'analyse d'Antoine Prost, historien spécialiste de l’Education Nationale, auteur notamment de Du changement dans l'école - Les réformes de l'éducation de 1936 à nos jours (Le Seuil, 2013) et Regards historiques sur l'éducation en France (Belin, 20017).
    On lira avec profit la tribune publiée ce mardi dans Le Monde : Halte à l’élitisme conservateur ! signée par Maya Akkari (responsable du pôle Education du think tank Terra Nova), Christian Baudelot (sociologue), Laurent Bigorgne (directeur du think tank Institut Montaigne), Anne-Marie Chartier (historienne), Roger Establet (sociologue), François Dubet (sociologue), Dominique Julia (historien), Marc-Olivier Padis (directeur de la rédaction de la revue « Esprit »), Antoine Prost (historien), Thierry Pech (directeur général de Terra Nova) et Benjamin Stora (historien).
    Cette tribune critique ceux qui "se font ainsi les alliés ou les idiots utiles d’un esprit de compétition qui n’est guère animé par l’amour des grandes œuvres de l’Antiquité ou le goût de l’amitié franco-allemande, mais le plus souvent par le simple désir d’entre-soi des élites." et soulève quelques questions pertinentes  : "si la bonne pratique de notre langue dépendait de la capacité de chacun de traduire dix lignes de Cicéron.... il faudrait imposer l’apprentissage du latin à tous les élèves ! Ce que personne ne propose.En réalité, le latin n’est pas défendu pour ses vertus propres, mais pour ce à quoi il sert en pratique : l’identification et la sélection des bons élèves."
    Revigorant! En savoir plus


    A lire également, l’interview de François Dubet, directeur d’études à l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) sur le Bondy Blog : "Je pense que parler de la fin du modèle éducatif est exagéré."

    11/05/2015

    Lettre ouverte à la ministre de l'Education nationale

    Un certain nombre d'opposants à la réforme du collège s'expriment fortement sur les réseaux sociaux, dans les tribunes des journaux ou encore dans les émissions de radio et de télévision. Ces opposants s'expriment de manière d'autant plus virulente que les arguments fournis démontrent au mieux une méconnaissance des textes de la réforme ou de la mauvaise foi, et au pire une volonté de désinformation et d'instrumentalisation de ce projet. 

    21/03/2015

    Les anonymous à Yerres ?

    Les parents d'élèves ont reçu dans leur boite mail un courrier de Monsieur Nicolas Dupont-Aignan dénonçant un tract anonyme et mensonger distribué à la sortie des écoles.

    Il nous a paru important d'apporter quelques précisions à ce courrier incendiaire.


    Le Maire et un collectif de citoyens
    1. Le Maire dénonce un tact anonyme au motif qu'il est signé par un collectif de parents. Pourtant le site de la ville de Yerres présente une action d'un collectif de citoyens, sans que le Maire y trouve à redire - il est d'ailleurs présent sur la photo (ci-contre).
    Un collectif doit-il être décrédibilisé dès lors qu'il revendique auprès de la Maire un certain nombres d'améliorations ?

    2 Le Maire écrit que "les parents qui font circuler ces tracts, sont justement ceux qui défendaient à 100% la réforme des rythmes scolaires imposée par le Gouvernement et qui nous critiquaient lorsque nous refusions de les appliquer" . Ah ? Il n'y aurait donc pas "anonymat" ? 
    Quoi qu'il en soit il est important de préciser ici à Monsieur le Maire que ce collectif de parents réunit, sans exclusive,  des parents du Gipey (indépendants) , de la Peep et de la FCPE, dont chacun connait les divergences sur la réforme des rythmes scolaires. 
    Ces parents se sont retrouvés pour acter qu'il n'est plus l'heure de débattre sur les décrets, que cela n'a que trop duré, que les textes sont entrés en application. Ils constatent unanimement que rien n'est fait à Yerres- la polémique politique se poursuivant, en mairie, aux dépens de services rendus et des activités périscolaires pour les enfants.

    3. Le Maire précise que si les enfants passent 1 h 45 dehors, c'est " la conséquence concrète de la réforme des rythmes scolaires imposée par le Gouvernement. Pour l’atténuer, la Municipalité s’attache à mettre en place dans chaque école des activités de loisirs gérées par des animateurs." 
    Rappelons que les enfants passaient  environ 1 h30 dehors avant la réforme et il n'y avait pas davantage d'activités offertes aux enfants , en dehors d'un  match de foot ici ou là. Cela fait donc bien des années que la mairie "s'attache à mettre en place des activités" mais pour quel résultat dérisoire ?

    4. Le Maire est satisfait du ménage dans les écoles ... il est le seul mais le ménage ce n'est pas son truc, les équipements sportifs et le Conservatoire le savent également. En maternelle, les ATSEM font le  ménage ... seraient-elles donc si disponibles et si nombreuses ? Leur mission serait-elle réductible au ménage ?  Qu'en est-il du primaire ?

    5. Le Maire défend la majoration de 30 % : il est regrettable d'oublier que la majoration de 10 % avait été discutée en CCVS  en contrepartie d'un accès au guichet famille  7 jours sur 7. Le gâchis à bon dos, il avait déjà servi à justifier les 10 % imposés en 2011.


    6. Concernant la facturation de 16h-16 h30 , le Maire nous dit qu'elle "a été mise en place précisément pour ne pas pénaliser les parents qui peuvent venir chercher leur enfant avant 16h30 et leur éviter ainsi de payer la totalité de la soirée". Mais pourquoi n'entend-il pas qu'elle pénalise ceux qui ne peuvent venir chercher leur enfant avant 16h30 ?
    Précisons que durant cette 1/2 heure les animateurs sont moins payés - smic horaire - au motif que les enfants prennent leur goûter dans la cour.

    7. Monsieur le Maire écrit que "l’Etat verse effectivement 50€ par enfant, mais le coût réel de la réforme est de 200€ par enfant !" mais il oublie que la CAF verse également jusqu'à 54 € par enfant et que l'Association des Maires de France chiffre le coût/enfant à 150 €. SI la ville de Yerres dépense bel et bien 200 € par enfant, les parents d'élèves seraient heureux se savoir où passent ces 200 € dès lors qu'il n'y a aucune activité périscolaire.


    Non, Monsieur le Maire, ce tract n'est ni "erroné" ni "mensonger", ni à balayer d'un trait de plume ou d'un mot de mépris. Il parle de la situation du périscolaire dans notre ville et mérite qu'on s'y arrête sans renvoyer constamment aux responsabilités des autres.

    20/03/2015

    L'éclipse éclipsée

    En raison des condition météorologiques, l'éclipse n' a pu être observée. Néanmoins, la baisse de la luminosité aura permis d'en mesurer l'impact...



    Dans le Svalbard, archipel norvégien

    Il est possible de revoir en accéléré les images de l'Observatoire du Pic de Midi 
    que certains élèves ont suivi en direct 


    Clin d'oeil

    Ou comment la communication de la ville de Yerres plagie celle de la FCPE ... en réponse au  tract signé d'un collectif de parents indépendants ou issus de différentes associations de parents d'élèves.
    Est-ce  pour  désigner La FCPE comme auteur d'un tract "anonyme"? Alors la Mairie fait fausse route.
    Est-ce parce que notre méthodologie pédagogique fait école? espérons !





    La com de la ville en mars 2015

     

    Le blog de la FCPE en septembre 2014

    19/03/2015

    La colère gronde dans les écoles de Yerres


    Tract diffusé dans les écoles de Yerres
    signé  d'un collectif de parents de toutes associations ou indépendants





    17/03/2015

    Portes ouvertes au Lycée Talma

    Samedi 21 mars


    A 10h45 accueil des Collèges Guillaume-Budé de Yerres et  Bellevue de Crosne.
    en salle de restauration, pour une présentation de l’établissement et de ses formations par le chef d’établissement suivi d’une visite guidée du lycée par les élèves.
    Les représentants FCPE seront présents pour vous informer.

    15/03/2015

    Eclipse




    Le 20 mars, l’éclipse du soleil débutera à 09:21:53 23, sera à son maximum à 10:28:37 et se terminera 11:39:35. Des précautions s'imposent.
    Le collège a transmis un message aux familles rappellant que
    " il est formellement interdit de regarder une éclipse de ce type (totale ou partielle) avec des lunettes de soleil et encore moins à l’œil nu au risque d'avoir la rétine brûlée irrémédiablement. Nous autorisons les élèves qui le souhaitent à apporter des lunettes spécifiques (que vous pouvez trouver auprès des clubs et associations d'astronomie, dans les magasins d'optique spécialisés et dans le numéro de mars de Science et Vie qui est actuellement en kiosque) pour regarder cette éclipse pendant la récréation. Nous ne pourrons être tenus responsables si des élèves ne respectaient pas cette consigne de sécurité sanitaire."
    Nous reproduisons ici le communiqué explicatif  de l' ASNAV.


    Comment observer l'éclipse ?
    Il faut se procurer des lunettes de protection adaptées aux éclipses (monture en carton avec filtres solaires) - disponibles dans  Science et Vie,  Ciel et Espace, Astronomie Magazine ou chez les vendeurs d'optique,  télescopes ou  jumelles (3 euros)
    Il ne faut pas réutiliser les lunettes de 1999, leurs propriétés protectrices peuvent s’être altérées.

    Un masque de soudeur de grade 14 peut être utilisé ...

    Si vous n'avez pas de lunettes : observez l’éclipse indirectement, par projection.
    Prenez un morceau de carton, percez-y un trou de 2 mm maximum et tenez le carton à 30-40 cm d’une surface unie : la forme du Soleil s’y projettera. Ça marche aussi avec jumelles dirigées vers le soleil et placées devant une feuille blanche (mais attention à ne surtout pas mettre l’œil à l’oculaire !), et toutes sortes de petits trous. (source  Libération 14 mars 2015 )

    Vous pouvez également la suivre en direct  :

      

    09/03/2015

    La médiation par les pairs


    "La médiation par les pairs est un processus coopératif qui vise à prévenir ou à réguler les conflits relationnels entre jeunes".

    Elle est mise en place au collège Budé cette année.

    Le site Climat scolaire du réseau Canopée propose un dossier complet sur le sujet, avec de nombreuses ressources et témoignages.





    A voir également :




    On écoutera avec profit la conférence d'Ida Naprous, médiatrice-formatrice en médiation scolaire
    à l'Association nationale des médiateurs, et qui travailla à la Délégation ministérielle prévention contre les violences en milieu scolaire avec Eric Debarbieux.




    A lire également  : la charte de la qualité de la médiation par les pairs

    02/03/2015

    Transport scolaire : réorganisation et fin des dysfonctionnements

    La FCPE travaille depuis la rentrée sur la réorganisation des transports scolaires : le Conseil Général nous a adressé les fiches horaires et un courrier explicatif, que nous reproduisons ici.




    01/02/2015

    Réunion transport le 9 février

    La FCPE participera le 9 févier à la réunion sur les transports  organisée par le Conseil général.

    Vous pouvez nous adresser vos observations par mail toute cette semaine, notamment sur  les points suivants :

    • Le nombre de places est-il suffisant?  à tous les arrêts ?
    • Y a-t-il respect des arrêts ou oublis de certains arrêts ? (préciser)
    • Les horaires sont-ils respectés (difficile, certes, à évaluer en l'absence de plaquette officielle) ?
    • Le temps d'attente peut-il être long certains jours ?
    • Autres sujets que vous souhaitez aborder ...
    Nous vous remercions  d'être le plus précis possible dans vos réponses et restons attentifs à vos éventuelles observations.

    Pour la laïcité


    23/12/2014

    Rythmes : nouveau désaveu pour le Maire de Yerres

    Le conseil d'état a rejeté le recours du Maire de Janvry pour faire annuler le décret instaurant la semaine de 4 jours et demi.
    Mr Schoettel, maire de Janvry et Mr Nicolas Dupont -Aigan s'étaient mobilisés depus des mois pour faire annuler le décret
    Lire l'article

    Les maires de Yerres, Janvry et Montgeron le 23 avril


    Le 10 décembre, le rapporteur public avait rejeté la requête et conclu :
    • le décret Peillon n'a pas entraîné de « changements fondamentaux » car le temps de présence des enfants à l'école n'a pas changé malgré le mercredi matin, c'est-à-dire 24 heures hebdomadaires;
    • « le décret n'a pas eu d'incidences sur l'accueil des enfants handicapés ou sur un éventuel transfert de compétences pour les communes »;
    • la réforme des rythmes scolaires "n'a pas engendré de dépenses supplémentaires, en tous les cas pas de nature à mettre en danger l'économie des communes concernées »; 
    • Si ces dépenses « ne sont pas contestables », elles restent « limitées ».